Manifestation dispersée au Mali: l'opposition réclame un accès égal aux médias

Malgré l'état d'urgence, une coalition de partis et d'associations d'opposition a organisé samedi 2 juin à Bamako une manifestation pourtant interdite. La mobilisation a été violemment dispersée par les forces de l'ordre, faisant seize blessés. Parmi ses revendications, l'opposition réclame le droit d'avoir, comme la majorité, un accès égal aux médias publics.

Gambie : les victimes du « remède » contre le sida de Yahya Jammeh portent plainte

Trois malades du sida en Gambie qui affirment avoir servi de cobayes aux prétendus traitements de l’ex-président Yahya Jammeh le poursuivent en justice, a-t-on appris jeudi auprès de leurs avocats. En exil en Guinée Equatoriale depuis janvier 2017 après avoir été contraint de céder le pouvoir qu’il a exercé sans partage pendant 22 ans, Yahya Jammeh se targuait de dons mystiques, notamment de pouvoir guérir l’asthme, l’épilepsie, la stérilité et le sida avec des plantes et des incantations.

Mali/le président Keïta officiellement candidat à sa réélection

Le président malien s'est officiellement lancé dans la course pour la présidentielle lundi 28 mai. Il rejoint une vingtaine d'autres candidats déclarés.
La télévision d’Etat s’est déplacée au domicile privé du président malien Ibrahim Boubacar Keïta. C’est là debout face caméra, bonnet blanc vissé sur la tête, qu’il annonce sa candidature à la présidentielle de juillet prochain : « Je me porte candidat à la présidentielle du 29 juillet 2018. »

Francophonie /Paris soutient la candidature de la rwandaise Louise Mushikiwabo

Emmanuel Macron a apporté mercredi son soutien à la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo, candidate à la tête de la Francophonie, à l'issue d'une rencontre à Paris, mercredi, avec le président Paul Kagame.

Mali/ au moins douze morts à Boulikessi, près du Burkina Faso

Des victimes civiles. Au moins 12 morts samedi 19 mai à Boulikessi, localité malienne située à la frontière avec le Burkina Faso. Les conditions ne sont pas encore formellement connues. Parmi les thèses, celle d'une bavure circule.

Jour de vote au Burundi : un référendum pour renforcer le pouvoir de Pierre Nkurunziza

Près de 5 millions d'électeurs sont appelés à se prononcer sur le projet d'amendement de la Constitution qui pourrait permettre à Pierre Nkurunziza de se maintenir à la tête du Burundi jusqu'en 2034.

Pages