Éboulement à Norassoba : Le PM annonce l’ouverture des enquêtes

A la place du chef de l’Etat qui était attendu depuis hier à Norossaba, le premier ministre  chef  s’est rendu ce mercredi 6 février 2019 dans la sous-préfecture de  Norasoba  pour compatir  aux douleurs des populations de cette zone endeuillées par la mort de 17 mineurs dans un éboulement. En  compagnie d’une forte délégation gouvernementale, Ibrahima kassory Fofana a annoncé l’ouverture d’une enquête.

Selon nos sources, le chef du gouvernement en présentant ses  condoléances aux familles éplorées  au nom du chef de l’Etat a rappelé à cette population la nécessité de veiller aux mesures de sécurité préliminaires requises pour leur travail d’or «  Parce que c’est un excavateur qui n’est même pas dans la région qui a été utilisé dans des conditions sombres pour faire des tranchées. C’est là où l’éboulement est intervenu », a indiqué le Chef du Gouvernement », a déclaré Kassory Fofana.
Devant les populations de Norassoba très mobilisés pour la circonstance pour venir écouter le premier ministre, Kassory Fofana  aannoncé que des enquêtes ont  été ouvertes  et des arrestations ont été déjà faites. « Certains propriétaires des excavateurs qui ont amené cette situation, sont interpelés. Ils sont au commissariat central, ils devront répondre de cette situation » 
Le sous-préfet de  Norassoba Nounké Cisse renchérit  «  Les enquêtes sont ouvertes, d’ailleurs on a arrêté deux personnes,  parmi eux le chef des mines. On les reproche de ne pas été vigilent dans la surveillance, c’est ainsi que le premier a dit de changer la manière d’exploitation… »
Les mêmes sources indiquent que Kassory Fofana a promis que son gouvernement  fera en sorte que des mesures de sécurité soient prises afin d’éviter  que de tel drame se  produit  dans le pays en général et dans cette localité en particulier.
«  Et les autorités et a population doivent tous prendre des dispositions pour   ne plus que ces choses-là ne se répètent. Et puis chercher à comprendre les causes de l’éboulement… »,  a déclaré le sous-préfet de Norassoba lors de son interview sur les ondes de la radio nationale
Selon le sous-préfet «  Parmi ces mesures, il s’agira  d’arrêter tous les travaux tant que ce n’est pas officialisé ».
Alphonse Y