État d'urgence : Le transport entre Kamsar-Conakry passe désormais de 70 000 à 105 000 FG

L’instauration de l’état d’urgence en Guinée par le président de la république Pr Alpha Condé, jeudi 26 mars dernier, les vielles habitudes reprennent encore. Par exemple le transport interurbain, ou les tarifs sont à la hausse sur l'axe Kamsar-Conakry, apprend t-on.

Cette hausse subite et rapide est dû au décret présidentiel, parlant du nombre de place limitée de passagers dans les taxis. Sana Mané responsable du syndicat des transporteurs de Kamsar, s'exprimer au micro de nos confrères du site kakande24.info. « Le coût du transport par personne est passé de 70.000GNF à 105.000 GNF. Cette hausse s’explique par le fait que dorénavant, les taxis vont embarquer 6 personnes au lieu de 9. Une décision qui est rentrée en vigueur suite au décret présidentiel datant du jeudi 26 mars », a-t-il expliqué.

Le prix du carburant à la pompe ne connaît pas de baisse et le litre reste toujours vendu à 10 000 GNF. Par rapport au décret du président de la république, ce sujet n'a pas été évoqué par le président et qui, malgré ce virus qui sévit dans le monde, les transporteurs hausses leur prix.

Depuis kamsar Mohamed Diakité pour lematinguinee.com