33ème Journée de CILSS : la Ministre de l’Agriculture rappelle les raisons de l’adhésion de la Guinée…

A l’image des autres pays, la Guinée  à travers le ministère de l’Agriculture a célébré ce mercredi, 02 Septembre 2018 la 33ème Journée Internationale  de comité Permanente Inter-état de lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS)  à Conakry. Cette journée a pour objectif de rendre hommage et prendre des dispositions contre ce fléau, qui gangrène dans le monde entier. Et, le thème retenue cette année « L’importance des produits frontières non ligneux dans le renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et des moyens d’exigence des ménages vulnérables est d’un réelle intérêt pour notre pays ».

Dans son intervention, Mme le ministre de l’agriculture Mariam Camara  a rappelé les raisons  pour lesquelles  la Guinée a adhérée cette organisation internationale :« C’était  lors de la 46ème session ordinaire du conseil de ministre tenu  en république islamique de  Mauritanie   du 02 au  03 novembre 2011, que la Guinée a été admise à l’unanimité comme 107ème pays membre de cette organisation .Cette adhésion consacre les efforts soutenus du gouvernement sur l’instruction  du président Alpha Condé,   soucieux de mieux associer désormais la Guinée aux processus régionaux de toute l’Afrique», rappelle Mariama Camara, ministre de l’Agriculture.
La ministre n’a  seulement rappelé les raisons pour lesquelles la Guinée a adhéré à cette organisation mais, elle a aussi  rappelé que le phénomène du changement climatique est de nos jours une préoccupation majeure.
« Aujourd’hui notre planète terre se manifeste de manière drastique dans tout les continents et l’Afrique  n’échappe pas à cette nouvelle donne de la nature. Ce phénomène se traduit par ses multiples fléaux aux conséquences incalculables matérialisés entre autres, par la sécheresse  permanente enregistrée dans le pays sahel et occidental de notre continent. Cette situation, affecte dangereusement nos populations dans la quête quotidienne des leur mieux aide dont plus de 70%tirent leur substance des soles et des ressources naturelle frontières. Cette   réalité qui a interpelé nos décideurs et gouvernent est né ce  comité permanent et inter-état de lutter contre la sécheresse dans le sahel et en Afrique de l’ouest, en vue  de lutter contre la sécheresse  et d’apporter une réponse régionale au défi de changement climatique, pour un nouvel ordre écologique dont nous célébrons aujourd’hui   la 33eme de journée internationale. Dans cette lutte permanente, c’est pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle de nos populations.   Le  gouvernement guinéen a prit à bras le corps, pour atteindre ces objectif mais aussi diversifier l’alimentation par l’exploitation rationnelle de toutes les ressources naturelles disponibles », explique la ministre de l’Agriculture.

Bangoura Younoussa