4éme semaine de la grève des enseignants : les cours n’ont toujours pas repris normalement à Kaloum.

La grève des enseignants libres et chercheurs de Guinée (SLECG) est rentrée dans sa  quatrième phase ce lundi 29 octobre 2018. Dans la commune de Kaloum, les cours n’ont  toujours pas repris normalement dans les établissements publics .C’est le constat fait par notre reporter sur le terrain.
Dans les établissements publics de la commune de Kaloum que notre reporter a sillonné, le constat est toujours le même depuis le début des cours le 03 octobre dernier. Pour preuve,  aucun enseignant contractuel n’a répondu à l’appel,  seuls les enseignants contractuels   et les directeurs de l’école  et parfois leurs adjoints sont présents.
A l’école primaire du centre par exemple, la direction dit avoir fourni des efforts en passant par les religieux, des parents d’élèves  pour faire venir les élèves à l’école, car à ce jour toutes les promotions sont présentes.
Pour Sékou Facely Diakité, directeur adjoint de l’école primaire du centre « On s’est battu, contrairement aux semaines passées on commence a avoir un effectif considérable. Aujourd’hui par exemple on a cinq (5) classes qui fonctionnement normalement. A savoir la 1ere  jusqu’en 6éme année. On a commencé par zéro, un élève,  cinq élèves, 45 élèves. Mais aujourd’hui nous sommes avec un effectif de 200 et quelques élèves ».
 Cet établissement situé dans le quartier Almamiya, a un effectif de 1594 élèves, 20 salles de classes pour 28 groupes pédagogiques.   «  Pour le moment ce sont les contractuels qui donnent les cours. Au jour d’aujourd’hui nous avons 4 contractuels sur 4. Donc pour 4 classes et la cinquième c’est moi-même », nous confie Sékou Facely Diakité, directeur adjoint de l’école primaire du centre.
Quant au lycée 28 septembre dans le quartier Coronthie sur 919 élèves programmés seuls 190 ont répondu à l’appel avec  12 enseignants contractuels. Et tous les 4 enseignants programmés étaient présents.
Alphonse Y