Aboubacar Soumah au Président Alpha Condé : ‘’ Je n’a pas de réponse à donner au Président de la République ‘’

Sur la grève qui paralyse le système éducatif guinéen, le Président de la République, Pr Alpha Condé a dit, au cours d’une interview qu’il a accordé à la presse nationale, la première fois depuis qu’il est arrivée au pouvoir en 2010, qu’il n’acceptera plus les déclarations fantaisistes. Face à cette sortie du président de la république, Aboubacar Soumah, secrétaire général du SLECG a été joint au

téléphone ce mercredi, 10 Octobre 2018 par les confrères de la radio espace fm, dans l’émission les grandes gueules, pour cueillir sa réaction face au président Alpha Condé, actuellement, dos au mur avec la grève des enseignants.
Par rapport au propos  du Président, qui dit qu’il n’acceptera plus les déclarations fantaisistes,  Aboubacar Soumah  dit ceci : « Je n’a pas de réponse  à donner au Président de la République. Parce qu’il n’est pas mon interlocuteur. Un Chef de l’Etat n’est l’interlocuteur  d’un secrétaire général du syndicat mais, mon interlocuteur ce sont  les représentants authentiques du gouvernement, qui sont sur la table de négociation. C’est à ceux-là que je pourrais certainement répondre mais, pas au chef d’Etat ».
En attendant, la grève reste maintenue, et les recommandations de huit millions de francs guinéens, comme salaire de base de chaque enseignant guinéen reste et demeure. Aboubacar Soumah demande toujours des parents d’élèves de garder leurs enfants à la maison.
Younoussa Bangoura