Adhésion des jeunes de l’axe au RPG : la PJDD brise le silence

La plateforme des jeunes leaders de l’axe pour la démocratie et le développement (PJDD) a animée ce mercredi 12 septembre 2018, une conférence de presse à son siège sis à Bambeto dans la commune de Ratoma. Dans une déclaration rendue publique, le président de la PJDD annonce que sa plateforme ne reconnait pas ces jeunes qui ont adhéré le weekend dernier au RPG Arc-en-ciel.

 Tout d’abord, Ibrahima Aminata Diallo, a tenu a rappelé que, la constitution guinéenne confère à tout citoyen guinéen le droit d’adhérer  librement  et volontairement a un parti de son choix.
Ainsi  dit-il « Donc, la plateforme des jeunes leaders de l’axe pour la démocratie et le développement prend acte de l’adhésion d’un groupe de jeunes se réclamant de l’Axe au parti RPG Arc-en-ciel lors de son assemblée générale hebdomadaire du samedi 08 septembre 2018. Le PJDD ne reconnait pas l’existence de ces groupes sur l’axe ».
Dans  un des passages de la déclaration, la PJDD s’indigne de l’instrumentalisation de certains groupes de jeune à des fins politiciennes. Elle déplore de plus  en plus que des formations politiques qui ont  l’obligation de l’éducation politique  et citoyenne de leurs militants  acceptent l’adhésion de certains groupes qui  incarnent la violence.
Selon  Ibrahima Aminata Diallo «  le cas le plus récent est celui du samedi 08 septembre dernier au siège du RPG Arc-en-ciel, où un groupe qui se réclame  des sections (caillou, lance pierre et coupeur de route), ont été accueilli avec allégresse devant le ministre de la sécurité qui a pour mission de protéger et  de sécuriser les citoyens et leurs biens »
Pour terminer, la plateforme des jeunes leaders de l’axe pour la démocratie et le développement  exige au gouvernement guinéen  «  L’ouverture d’une enquête  et la poursuite de ceux  qui viennent adhérer au RPG Arc-en-ciel  et qui reconnaissent incarner la violence qui constitue une menace pour la paix et ma quiétude sociale ».
Alphonse Y