Affaire 3éme mandat : le FNDC se dit prêt à barrer la route aux promoteurs

Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a au cours d’une conférence de presse tenue ce vendredi 30 août  2019, dans la salle de conférence Malick Condé de l’université Kofi Annan à Nongo, dans la commune de Ratoma annonce qu’elle est prête à barrer la route aux promoteurs du troisième mandat, avant de dévoilée sa  nouvelle stratégie. La rencontre a  connu la présence de  certains leaders politiques et de la société comme Sidya Touré de l’UFR), Dr Fodé Oussou Fofana de l’UFDG, Dr Ousmane Kaba du PADES, les anciens ministre Siaka Barry  et Abdoul Kabélet Camara.

 Dans  une déclaration lue par le Coordinateur national de FNDC, Abdourahamane Sano, il déclare que : « le FNDC s’oppose et s’opposera à la tenue forcée d’un référendum constitutionnel dont ni l’opportunité, ni la pertinence, ne peuvent être prouvées, encore moins la crédibilité garantie dans un pays incapable d’organiser la moindre élection transparente et à date. Au lieu de soutenir une constitution dont ils déclarent sans gêne ignorer le contenu, les membres du Gouvernement gagneraient mieux à mériter la confiance du président de la République et le respect de leurs compatriotes, en affrontant dignement la multitude des graves et réels problèmes qui assaillent les populations guinéennes dans leur vie quotidienne et qui trouvent leurs racines dans la mal-gouvernance du pays »

 

Cette fois-ci, pour  répondre aux promoteurs d’un troisième mandat le  FNDC a annoncé qu’ils ont adopté une stratégie qui est conforme à l’aliéna4 de l’article 21 de la Constitution… : «Cette stratégie prévoit des actions multiformes à entreprendre afin de continuer plus efficacement la lutte et d’anticiper l’opérationnalisation de ses étapes successives, contre toute manipulation constitutionnelle qui anéantirait encore et pour de longues années les chances d’une alternance démocratique, ainsi que les très modestes progrès faits dans le processus de démocratisation de la Guinée. Une telle perspective est au détriment de la prospérité du peuple de Guinée, de la paix et de la sécurité dans la région, et serait un mépris inacceptable de tous les sacrifices matériels et humains consentis par notre Peuple pour la liberté et la dignité de toutes ses filles et de tous ses fils… »

 

Par ailleurs, il insiste que : « le FNDC proclame avec force qu’il déploiera toute son intelligence et toute son énergie pour faire échec à la manipulation constitutionnelle et invite le peuple de Guinée à la vigilance et à la résistance. Des orientations et directives très claires seront progressivement et en temps utile données à toutes les antennes en Guinée et ailleurs, ainsi qu’à tous les acteurs et sympathisants de la lutte du FNDC, jusqu’à la victoire finale », a-t-il expliqué avant de prévenir : «  aux forces de défense et de sécurité, le peuple de Guinée vous a à l’œil et le FNDC vous exhorte d’être exclusivement au service de la loi et du peuple de Guinée pour éviter à notre pays une situation aux conséquences désastreuses pour la nation . »

 

 Alphonse Y