Affaire Mohamed Mara/Sheick Affan: le procès renvoyé au 30 mars prochain

Ce mardi 25 mars 2020, s'est poursuivit  au tribubal de première de Mafanco le procès   qui oppose le journaliste du groupe espace, Mohamed Mara à Cheick Ahmed Fofana "Sheick Affan",   a été  renvoyé  pour le 30 mars prochain pour les plaidoiries et réquisition. 

 Sheick Affan poursuivi  pour des faits de menaces de mort, diffamation, injures diffusion de donnés portant atteinte à la dignité humaine, à  la requête du journaliste du groupe Espace, Mohamed Mara, Sheicl  a nié les faits qui lui sont reprochés, indiquant qu'il a agit par légitime défense: " Mohamed Mara a été le premier à m'attaquer dans leur émission les grandes gueules "GG" en me traitant d'ethnocentriste, régionaliste. C'est pourquoi j'ai  fait une publication sur Facebook pour dire de s'attendre à ma réplique. Je ne lui ai nullement menacé de mort. C'était juste de la légitime défense que j'ai fait"

Dans une vidéo  projeté  par les avocats de la partie civile, Sheick  est venu sur les images  entrain  de s'attaquer à  la Radio  Espace, Mohamed Mara ainsi que la journaliste Moussa Yero

Après quelques heures  de discussions entre les parties, le juge a ordonné la fermeture des débats pour entrer dans la phase des plaidoiries et réquisition, ce qui n'a pas été rejeté  par le ministère public et la défense qui ont demandé un renvoi de l'affaire pour le lundi prochain,  argumentant qu'ils ne sont pas prêts. Une demande du procureur et de la défense,  que la  partie civile a  qualifié de  dilatoire. 

A ma fin, le juge Amadou Kindi Balde a fini par renvoyé l'affaire au 30 mars prochain  pour les plaidoiries et réquisition. 

Alphonse Y