Algérie : Noureddine Bedoui formera son gouvernement « dans les prochains jours »

Première conférence de presse pour le nouveau Premier ministre algérien. Noureddine Bedoui s'est principalement contenté de rappeler les principales réformes annoncées la veille à la radio nationale par le vice-Premier ministre Ramtane Lamamra, laissant sur leur faim les journalistes présents.

Pendant 1heure et demie qu’a duré la séance de questions/réponses, l’ex-ministre de l’Intérieur a réaffirmé les engagements détaillés mercredi par le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères. Présent à ses côtés, ce dernier n’est que très peu intervenu.

Un gouvernement de technocrates
Aucune nouvelle annonce de poids n’a été faite. Comme son vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, le chef du gouvernement a assuré qu’un « gouvernement de technocrates » sera formé, et que « l’opposition était invitée à en faire partie ». Il a précisé que son équipe sera communiquée d’ici la fin de la semaine, ou au maximum en début de semaine prochaine.
A noter qu'aucun détail n’a été donné quant à la composition du gouvernement, ni sur les rendez-vous que les deux hommes ont pu avoir depuis leur prise de fonction. Interrogé sur la stratégie adoptée pour convaincre l’opposition de participer à la conférence nationale, Noureddine Bedoui a simplement répondu « qu’aucune partie de la sphère politique ne peut agir seule ».
Le monde presse