Arrestation d’Aboubacar Sidiki Mara /Sa centrale syndicale projette une marche mercredi 16 mai.

 Le bureau exécutif national de l’Union Guinéen des Travailleurs de Guinée   a dans une déclaration rendue publique  à son siège  menace de projeter une marche pacifique  le mercredi 16 mai dans les rues de Conakry pour  demander la libération du syndicaliste Aboubacra Sidiki Mara arrêté le 6 mai dernier dans sa chambre d’hôtel à Boké. Et dans cette déclaration il précise que cette   marche ira du rond-point du Port Autonome de Conakry au ministère de la Justice.

En effet, les membres  de cette centrale  pointent du doigt le gouvernement pour l’ingérence dans les affaires  syndicales. 
Et selon Elhadj Kandique Sankhon le secrétaire général de l’UGTG  «L’UGTG lance un appel pressant à l’opinion nationale et internationale, à toute la société civile, aux organisations syndicales nationales et internationales, d’apporter leur soutien indéfectible à l’union générale des travailleurs de Guinée et à son secrétaire général adjoint, le camarade Aboubacar Sidiki Mara dans sa lutte pour la défense des principes et droits fondamentaux au travail et des droits des travailleurs».
Alphonse Y