Attaque du cortège du PM à Labé : Le coordinateur régional du (FNDC) condamne et rejette la responsabilité.

Quelques heures après l’attaque  du cortège  du premier ministre dans la ville de Labé, les uns et les autres accusent  l’antenne régionale du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) d’être responsable. Mais ce jeudi 21 novembre 2019, au cours d’une interview   accordée par les médias, le coordinateur régional du FNDC de Labé  rejette ces accusations.

Ala Habib Bah condamne  les   responsables  de cette attaque : « L’antenne locale du FNDC condamne  fermement ce qui s’est passé hier. Ce sont des actes  dans lesquels nous ne nous reconnaissons pas. Depuis le début des manifestations, on informe la population sur le jour de notre manifestation et l’itinéraire à suivre. Donc,  l’antenne du FNDC de Labé  n’est pas du tout liée à ce qui s’est passé ».

 

Et selon lui «  L’attaque contre le cortège du Premier ministre est vraiment déplorable, parce que ce n’est pas par la violence qu’on peut résoudre les choses.  On accuse aujourd’hui  le FNDC.  Ce n’est pas vrai ! On a mobilisé  de 30 à 50 milles personnes dans la rue dans le passé. Ce n’est pas avec des enfants ou des élèves qu’on se lève pour attaquer la voiture du PM ».

 

Alphonse Y