Attaque du cortège du PM à Labé : le premier vice-maire indexe un mouvement spontané.

Mamadou  Aliou Sampiring Diallo , premier vice-maire de la commune urbaine  de Labé  qui était aussi dans la délégation du premier ministre  hier est revenu sur la scène sur l’attaque du cortège d’Ibrahima Kassory Fofana venu toucher du doigt le niveau d’avancement des infrastructures lancées dans cette préfecture, mais aussi du lancement officiel des acticités de l’Agence Nationale d’inclusion économique et sociale ( ANIES).

Rencontré ce jeudi 21 novembre 2019, dans son bureau,  indexe un groupe de jeunes d’être à la base de l’attaque du cortège : «   Ce sont des jeunes de Labé, c’est un mouvement qui est spontané, ce n’est pas quelque chose qui  a été préparé, parce que  de toute les façons, vous savez à Labé  ici tous les lundis le FNDC organise des manifestations pour protester contre la situation actuelle du pays. Ce n’est pas le FNDC qui a appelé hier à cette mobilisation, ce n’est non plus un parti politique, ce plutôt un mouvement qui est spontané »

 

Alphonse Y