Conakry : le secrétariat des affaires religieuses offre un déjeuner de rupture de jeûne aux musulmans

Dans le cadre de renforcement de la coopération entre Riad et Conakry, depuis la mort de saoudien à Mandiana en haute Guinée, les autorités guinéennes et saoudiennes ne cessent de multiplier des liées de fraternités entre les deux pays.  Depuis le début de ramadan 2018, le secrétariat général des affaires religieuses en collaboration avec le ministère des affaires islamiques de l’appel de la guidance du royaume d’Arabie saoudite organise, dans les mosquées des cinq communes de la capitale et dans des villes environnantes (Dubreka et Coyah), le programme du serviteur des deux (2) saintes mosquées pour le déjeuner pendant le mois de Ramadan.

Ce lundi, 28 mai 2018, le secrétariat des affaires religieuses avec ces partenaires saoudiens, a organisé à l’esplanade du Palais du peuple à Conakry, la rupture collective du jeûne pour les musulmans. A cette heureuse occasion, des  fidèles musulmanes et musulmans de Conakry ont massivement répondu à l’appel du secrétariat général des affaires religieuses.
Selon Aly Jamal Bangoura, l’objectif  de cette organisation vise à faire un témoignage de solidarité islamique instauré entre la Guinée et l’Arabie Saoudite. « Cette rupture collective de jeûne est le fruit de la coopération bilatérale entre la Guinée et le royaume d’Arabie Saoudite en générale et d’autre part, entre le secrétariat général des affaires religieuses et le ministère saoudien des affaires islamiques. Cette initiative est née au cours de ma visite en Arabie saoudite quand le Président de la République, Pr Alpha Condé ma désigné pour accompagner le corps du saoudien qui a trouvé la mort en République de Guinée. Alors, j’ai rencontré les autorités saoudiennes avec lesquelles nous avons penché les liens de coopération entre nos deux institutions. Aujourd’hui, Dieu merci. Depuis le début de ramadan jusqu’à la fin, il y a des délégations saoudiennes qui sont venues uniquement pour ça, pour assurer le déjeuner pour leurs frères musulmans  de Guinée.La grande mosquée de Conakry Fayçal et quelques villes environnantes (Dubreka et Coyah) ont bénéficié cette rupture de jeûne. Non seulement, les saoudiens sont venus pour assurer cette rupture de jeûne et d’autre part, assister à la prière  dans la grande mosquée Fayçal, à la mosquée des turcs à Bembeto et dans certaines mosquées de la capitale. Cette rupture de jeûne appel à la solidarité islamique entre les riches et les pauvres.  A travers cette rupture, les gens sentent le sens  de la fraternité islamique, des vraies valeurs de la solidarité et la cohésion sociale entre les musulmans… »,a déclaré Aly Jamal Bangoura, secrétaire général des affaires religieuses, après la rupture  collective de jeûne au Palais du Peuple.
Younoussa Bangoura