Congrès Féguifoot : ‘’J'ai un seul souhait… Je voudrais pour le nouveau président qui arrive, qu'il puisse avoir une autonomie par rapport aux présidents des clubs'' déclare Général Doumbouya

Le congrès électif de la fédération guinéenne de football aura lieu le 30 avril prochain, mais déjà à quelques semaines avant son organisation, les prétendants au poste du président ont manifesté leur désire de briguer la présidence de la Féguifoot. Le cas Kerfalla Camara ''KPC'' président du Hafia FC après un long suspense, s'est déclaré officiellement cette semaine candidat contre le président sortant Mamadou Antonio Souaré du Horoya AC.

Cette officialisation du patron du Hafia FC, pour cet ancien mécène du football guinéen à l’époque président du Gangan FC, Général Amadou Doumbouya est une chose salutaire, dans la mesure où le débat contradictoire au niveau des candidats sera au rendez-vous pour le bien du football guinéen.

Au cours d'une interview qu’il nous a accordé, ce connaisseur et amoureux du cuir rond, entame son intervention sur la candidature de Kerfalla Camara KPC à la présidence de la Féguifoot. Général Amadou Doumbouya en ces termes, s'exprime : « La candidature de KPC, moi de mon côté je la salue. Dans la mesure ou, il y aura peut-être pour une première fois un débat contradictoire pour les candidats qui sont susceptibles d’être élus à la tête de la fédération. Le premier (Antonio) c'est un grand frère et le second (KPC) c'est jeune frère et ami. Pour preuve d'ailleurs, avant qu'il ne se déclare officiellement, il m’a saisi pour m'annoncer son intention de le faire, et il a eu mes encouragements en toute honnêteté. Parce que, quelque part je sais qu’il a de la volonté, il sait le faire demain ou après-demain », a-t-il salué.

Convaincu de la qualité de l'homme, Général Doumbouya, ajoute : « Si, il a ce poste, moi je n’hésiterais pas de venir lui dire, ce que je penses par rapport à sa nouvelle situation et qu'il accepte des conseils, en faisant ce qui serait bon pour ce football. Déjà il a mon soutien, je ne suis pas électeur ni éligible mais, il a ma bénédiction et mon soutien », ajoute t-il.

Neutre sans prise de position, il a déjà un message pour le candidat qui sera élu à l'issue de ce congrès électif, cela dans l'intérêt du football guinéen.

« J'ai un seul souhait et je voulais le partager à presque toute la famille du football guinéen. Je voudrais pour le nouveau président qui arrive, qu'il puisse avoir une autonomie par rapport aux présidents des clubs. C'est-à-dire, que les présidents des clubs comprennent ce qui les lies à la fédération par rapport à la  finance et tout ce qui suit un club. Qu'ils ne dépendent pas financièrement de quelqu'un, parce que ça tire notre footbal vers le bas. Il faut que le président du club comprenne qu’il doit avoir l'autonomie et cette autonomie ce n'est pas en fait qu'il soit en manque aujourd’hui ou demain il n'arrive pas a supporté son club, ça devient très compliqué à ce niveau. Que les gens mettent en tête devant ces clubs, il y’a la fédération d'accord. Mais la nouvelle équipe dirigeante de la fédé qui sera élue demain, que le nouveau président comprenne quel est le rapport qui doit le lier avec le département des sports, pour n'est pas voir le ministère des sports uniquement pour le football c'est le département des sports. Le ministre à plusieurs disciplines a géré et celui qui sera élu doit pouvoir présenter un canevas de travail, surtout en matière de finance et d'infrastructure. KPC l'a dit dans ses cinq (5) grands axes qu'il compte développé et ça c’est primordial pour ce pays et le football guinéen »

Pour finir, l'ancien président du Gangan FC de Kindia, propose au nouveau bureau exécutif qui aura la chance de gérer la Féguifoot : « Je voudrais juste après l’élection, qu'ils se mettent quelque part pour organiser les états généraux du football comme ils veulent, qui va regrouper tous les acteurs du football guinéen, où ils vont organiser un séminaire pour qu'on puisse débattre du football guinéen. Cela pourrait nous permettre de voir le tenant et aboutissant, qu'est-ce qui a marché ou non connaître le facteur réel qui cause le retard de notre. Comme ça on essaye de trouver une solution idoine pour faire avancer ce pays. Dans un débat sans tabou et de donner et recevoir, aussi de fraternité qui puisse nous faire avancé ce football », conclut Général Amadou Doumbouya.

A un mois et quelques semaines de l'organisation dudit congrès, prévu le 30 avril et la mise en place des commissions le 31 mars prochain, le ton monte déjà dans la cité pour la campagne des deux postulants pour le poste du président entre celui sortant de Mamadou Antonio Souaré et son challenger Kerfalla Camara KPC.

 

 

 

Mohamed Diakité.