COYAH: plusieurs présumés bandits aux arrêts

Treize (13) présumés bandits de grand chemin présentés ce vendredi 8 février 2019, à la presse. Ils ont été arrêtés par la Brigade Anti Criminalité (BAC) en collaboration avec le commissariat central de Coyah. Ils    opéraient dans les quartiers de Sanoyah-Km36, Kountiya et Kassonyah.

Selon les explications du département de la sécurité, ces malfrats sont accusés d’attaques à main armée, de vols d’objet divers,  de détention et vente illégale de chanvre indien.
 « Il y a 7 qui sont réputés pour leur grand banditisme. Leur leader, Passy, a reconnu plusieurs attaques.  Nous avons aussi reçu des informations des citoyens que nous avons commencé à exploiter. Selon les enquêtes, il y a un parmi eux qui a été a condamné à 20 ans de prison par contumace», explique Sékou Mara coordinateur général des BAC. 
Interrogé, Mohamed Soumah,  alias Passy a reconnu avoir participer à plusieurs braquage notamment à kountia, où une boutique d’organe money a été vidé de son contenu, à kagbelen où deux boutiques ont été  vandalisées.
Le second groupe de bandits, composé de 6 personnes, est accusé de détention, consommation  et vente de drogue.
 Alphonse Y