Crise au sein de l’USTG : Quand la version Abdoulaye Camara critique le congrès de la version Louis M’Bemba.

Le  bureau exécutif national  de l’union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG) version Abdoulaye Camara qui a tenu son congrès  à Mamou au mois d’octobre dernier , a  dans une déclaration  rendue publique ce vendredi 23 novembre 2018, à son siège de Yimbayah dans la commune de Matoto condamné l’attitude de l’USTG version Louis M’Bemba  qui elle aussi a tenu un autre congrès  au palais du peuple de Conakry cette semaine

Dès l’entame de ses propos ; Elhadj Alpha Mamadou Diallo, troisième secrétaire général adjoint de l’USTG version Abdoulaye Bah a au nom du bureau exécutif de sa version porté à la connaissance  de l’opinion  nationale et internationale  «  De la grave violation des droits de toutes les structures décentralisées de l’USTG, par ses anciens responsables Louis M’Bemba Soumah en tête, de Abdoulaye Sow et consorts. Aujourd’hui, les intéressés en débandade après le 6eme congrès  régulièrement convoqué par l’ex secrétaire général Louis M’Bemba, se livrent  à des actes déloyaux, à la traitrise face aux  textes juridiques de l’USTG ».
L’on se rappel, l’USTG version Louis M’Bemba a convoqué son congrès national les 19, 20 et 21 novembre 2018, au palais du peuple où Abdoulaye Sow de la FESABAG  a été élu  à la tête. Du côté de la version Abdoulaye Camara «  Ce congrès n’est pas seulement un simulacre mais un coup de pioche sur le droit, sur nos textes  juridiques.  La convocation d’un nouveau congrès par la même personne, pour le même sujet  et les mêmes objectifs  sous le label  de la même centrale est inique  et constitue une véritable provocation »
Face à ce constat, cette centrale demande exceptionnellement à l’inspecteur  général  du travail de prendre en tant que médiateur et arbitre « la décision qu’il faut en la matière, surtout que tous les actes  commis sont répréhensibles ».
Du coté des travailleurs, l’USTG version Abdoulaye Camara dans sa déclaration lue par son troisième secrétaire général dira «  Nous invitons tous les travailleuses et travailleurs de Guinée  à se mobiliser pour barrer la route à ces individus  sans scrupule  qui malheureusement  sont entrain  de grossir les rangs de militants de mauvais goût ».
 Mohamed Y