Double scrutin du 1er mars : pas de circulation dès 6 heures du matin (Ansoumane Camara ‘’Bafoé’’)

Quelques jours avant la tenue du  double scrutin du 1er mars prochain, le général Ansoumane Camara ‘’Bafoé’’, commandant adjoint de l’Unité spéciale de sécurisation des élections (USSEL),a annoncé ce mardi 25 février 2020 ;  au cours de la mise ne place de ladite unité que personne ne sera autorisé à circuler dans la rue dès 6 heures du matin.

Selon lui, tout véhicule qui circule ce jour sans macaron sera confisqué par la police ou la gendarmerie : « ….je suis stricte, le 1er mars à partir de 6 heures du matin pas de circulation. Toute personne qui va s’hasarder à sortir, parce que les bureaux de vote sont tellement décentralisés, cette fois-ci personne n’est allé au-delà de 15 kilomètres de son domicile, donc dire je vais quitter Kagbelen pour venir voter à Hamdallaye ou bien à Cosa c’est faux. Ça on ne laissera pas et ça en ma qualité de Commandant adjoint de l’USSEL chargé des opérations, j’instruis toutes les unités et les commandants des unités et les deux directeurs régionaux de la gendarmerie et de la police de veiller même à cela.  Nous serons même dans la rue pour ça et nous ferons de façon à ce qu’il n’y ait pas de circulation parce que les gens ont pris l’habitude quand on donne les macarons aux autorités qui doivent se déplacer, ou en tout cas les membres de la CENI ou de la sécurité, certains sortent sans macarons, s’ils osent le faire cette fois-ci on sera très strict dessus. On ne retirera pas la voiture de quelqu’un mais les heures indiquées, si c’est de 6 heures à 00 heures ou de 6 heures à 18 heures votre véhicule sera garé dans une gendarmerie ou dans une police. Vous ne circulerez pas, si vous voulez vous marchez pour rentrer chez vous mais votre véhicule ne bougera plus ».

 

Alphonse Y