Education/ la Guinée aura bientôt des collèges modernes

Le ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation compte moderniser le système éducatif guinéen. En compagnie des partenaires techniques et financiers, Ibrahima Kalil Konaté a procédé ce vendredi, 11 mai 2018, à la pose de la pierre  de la construction des collèges modernes à Conakry.
 

Ce sont les communes de Matoto et de Ratomaqui seront les premières à bénéficier  de ses infrastructures, qui seront construites  en R+ et bien équipées. En tout cas, c’est du moins l’’annonce qui a été fait par le ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Ibrahima Kalil Konaté.
« L’Etat a le devoir régalien  de donner gratuitement de  l’enseignement de qualité à ses  enfants.  C’est dans cette logique  que le Président de la République, Pr Alpha Condé a offert des moyens pour créer des infrastructures modernes aux élèves guinéens.  Ces  collèges modernes seront construites par des laboratoires, des salles d’informatiques,  des latrines modernes, des salles de classes climatisées ; c’est un luxe qu’on est en train d’offrir à la population de Ratoma  et de Matoto », a déclaré Ibrahima Kalil Konaté, ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation.
A noter que, ces collèges modernes seront construits dans le quartier Aviation avec 12 salles de classes,  à Sangoyah également avec 12 salles de classes et à Foulamadin, dans la commune de Ratoma avec 72 salles de classes. Les travaux seront exécutés pour un délai contractuel de 12 mois, que le ministre Ibrahima Kalil Konaté promet de respecter.
« C’est rassuré que le délai  contractuel de 12 mois  sera respecté. Et après Conakry, c’est la ville de Mamou qui bénéficiera 12 salles de classes, Kanakan 12 salles de classes et  N’Zérékoré 12 salles de classes », annonce Ibrahima Kalil konaté, ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, qui dit que tous les moyens nécessaires sont déjà disponibles afin que la construction de ses écoles pour leur ouverture à partir de l’année scolaire prochaine.
Bangoura younoussa