Education : Marché de l’emploi une préoccupation des étudiants diplômés.

Chaque année, nombreuses sont des universités privées et publiques  du pays qui déversent dans le marché de l’emploi des centaines de diplômés. Mais malgré la joie, tous sont préoccupés par l’obtention d’emploi après les études. Mais d’autres universités ont aussi des opportunités de trouver de l’emploi pour les étudiants après leurs études ou ces entreprises les offres des emplois.  C’est le cas de l’université mercure internationale où certains étudiants ont au cours de leur cérémonie de remise de diplôme  ce samedi 28 juillet 2018, au palais du peuple ont obtenu des emplois  dans un groupe de presse  de la place.

Au cours de cette cérémonie, certains patrons de presse on prit part, c’est le cas de Sanou Kerfalla Cissé PDG de la radio Sabari FM «  je voudrais dire aux jeunes étudiants qui ont obtenu leurs diplômes de fin de cycle que rien n’est facile et en Guinée on peut se battre et réussir. Mon groupe de presse offre un stage de trois mois aux cinq premiers de la promotion journalisme et communication de l’université Mercure Internationale ».
Cette année, ils ont au total 159 étudiants diplômés dont 92 filles  de la 9eme promotion LMD de l’université Mercure internationale dan les filières  comme journalisme et communication, gestion commerce et financière, filière logistique  et transport, MIAGE  à obtenir leurs diplômés de fin de cycle universitaire. Après avoir obtenu son diplôme, notre rédaction a rencontré Marc Benise, président des étudiants sortants de la 9eme promotion université mercure. Car selon lui  ils ont ensemble  reçu le maximum possible de la formation de leurs encadreurs
«  C’est aux étudiants maintenant  d’assimiler aux formations initiales des pratiques…. je crois qu’avec tout ce que nous avons eu à recevoir au cours des trois et 4 dernières années, nous sommes prêts  pour affronter le marché de l’emploi. Pour preuve, certaines banques privées de la place nous ont promis des stages, mais déjà en 2 et 3 eme année nous avons des stages et formations pratiques parallèles à nos formations. Donc, beaucoup d’entre nous aujourd’hui savent  déjà c’est quoi le marché de l’emploi… les hommes doit pouvoir s’auto employer, nous ne sommes pas des étudiants  à la recherche   que de l’emploi nous devons être aussi des créateurs d’emplois, il faudrait qu’on ait des initiatives pour assurer notre avenir », a-t-il déclaré
Face à la recherche d’emploi Mariame Tounkara, fondatrice de l’université mercure Internationale   nous rassure  «  Nous avons des opportunités avec des entreprises, cela permet aujourd’hui à nos étudiants à la sortie d’avoir une certaine compétence d’avoir des  stages »
Pour  Lansana Sylla, directeur national de l’enseignement supérieur privé, représentant du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique «  le problème d’emploi est lié à beaucoup de facteurs, à l’environnement même  dans lequel nous évoluons. Puisque s’il y a pas d’entreprises, bien sûr que nos étudiants ils font le stage et c’est au cours du stage normalement qu’ils peuvent de  par leurs performances,  compétences signés par exemple un contrat, en tout cas créer les conditions de  leur recrutement. Cela est très  est très peu aujourd’hui parce que nous avons moins d’entreprises qui fonctionnement et les grandes entreprises ne  recrutent pas. .. Mais nous demandons aux étudiants de diversifier leurs formation, maitriser les outils informatiques pour avoir d’autres diplômes ».
Alphonse Y