El Hadj Mamadou Sylla à l'opposition guinéenne : ''l’opposition ne doit pas seulement critiquer, elle doit aussi proposer des solutions''

Ces derniers temps, la Guinée traverse une crise socio-politique qui a entrainé des morts, des blessés et la destruction des biens publics et privés. Une crise dont l’origine remonte aux élections référendaires et législatives du 22 mars et la présidentielle du 18 octobre 2020. Ces différentes élections ont été contestées par l’opposition, qui appelait chaque fois ses militants et sympathisants à descendre dans la rue, pour se faire entendre.

Une situation qui préoccupe à plus d’un titre, le président du parti UDG et l’actuel chef de fil de l’opposition guinéenne. Selon El Hadj Mamadou Sylla, le rôle de l’opposition dans un pays, ne se résume pas seulement à la descente dans la rue pour manifester, elle doit aussi participer au développement de sa nation en faisant des propositions de solutions  au pouvoir en place. Il a fait cette annonce lors du 8eme anniversaire du parti bloc libéral.

« Nous, nous sommes un parti républicain, c’est pourquoi nous avons accepté de reconnaitre toutes les institutions du pays, y compris le président de la république, qui a été élu par le peuple, donc nous nous battons pour que nous puissions travailler à côté du président élu en tant que l’opposition bien sûr, parce que nous voulons le bonheur de ce pays. Il ne faut pas être opposant pour s’opposer à tout. Nous, nous sommes une opposition, mais une opposition qui dénonce et qui propose, on est pas là pour descendre dans la rue chaque fois, parce que la solution n’est pas dans la rue, la solution c’est dans une maison climatisée, c’est là-bas que nous pouvons dialoguer afin de trouver solutions aux problèmes de notre nation", dit-il.

Il ajoute :" Et tant qu’on peut faire le dialogue entre nous à la maison, on n’a pas droit de descendre dans la rue pour casser les biens publics, bruler les pneus et souvent il y a mort d’hommes. Nous aussi en tant que l’opposition, nous allons aussi s’opposer autrement, c’est notre slogan », a laissé entendre le président du parti de l’union pour le développement de la Guinée.

A rappeler depuis qu’il a été officiellement installé dans son fauteuil de chef de fil de l’opposition, El Hadj Mamadou Sylla a rencontré plusieurs partis politiques et les instructions républicains, pour parler de la paix et de l’unité nationale entre les guinéens. C’est dans le même sens qu’il sera reçu ce lundi, 15 février 2021 par le premier ministre, chef de gouvernement, Dr Ibrahima Kassory Fofana.

 

 

Mohamed Diakité pour lematinguinée.com