Enseignement supérieur/ le président de la république annonce de profondes réformes…

Le Président de la république professeur Alpha Condé est déterminé à réformer l’enseignement supérieur.Il avient de lancé les travaux du 2èmeforum de l’Etudiant de Guinée a annoncé les couleurs de ces réformes qu’il entend mener.

Des cours d’anglais ou encore l’informatique obligatoires dès l’école primaire, le Président de la République veut attaquer le mal à la racine. Pour lui, la Guinée rencontre beaucoup de difficultés dans le cadre de l’obtention des bourses d’études à l’extérieur parce que les guinéens ne parlent pas l’anglais.
Cependant,le président s’engage à mettre de l’ordre au niveau de l’enseignement supérieur qui selon lui est émaillé des nombreuses irrégularités. Pour y arriver, le patron de Sékoutouréah annonce désormais que les orientations se feront de deux façons, l’orientation à l’aide d’un conseil d’orientation et l’orientation obligatoire.
  « Au niveau de l'enseignement supérieur on a beaucoup d'handicaps. D'où la nécessité d'avoir des universités performantes. Il est fondamental que nous qualifions le mieux nos universités pour pallier à ces insuffisances des ressources humaines. Le gouvernement doit prendre ses responsabilités, j'ai entendu votre représentant parler des orientations, l'orientation doit se faire à deux façons d'abord, avec le conseiller qui explique aux étudiants comment s'orienter et aussi l'affectation obligatoire. C'est-à-dire une fois qu'on a expliqué si les hommes ne comprennent pas alors on doit les affecter obligatoirement  parce que dans l'économie guinéenne on a besoin de quoi ? On a besoin des ingénieurs agronomes parce que la richesse de la Guinée c'est l'agriculture. Alors il faut qu'on forme le maximum des cadres dans l'agriculture et l'agro-industrie », explique le président.
Doumbouya Mamadi Oumar pour lematinguinée.com