FEGUIBASKET : Le camp anti Sakoba Keita ne voit aucune légitimité dans ces démarches

Ce mercredi 26 février, le camp opposé à Sakoba Keita a animé une conférence de presse, à la maison commune des journalistes à kipé, pour dénoncer les manœuvres du président sortant, et l’organisation d’un nouveau congrès électif. Le 7 février dernier dans un réceptif hôtelier de Conakry, les membres statutaires avaient organiser une assemblée élective pour l’adoption des nouveaux statuts. Au cours de cette rencontre, des nouveaux textes ont été adoptés à l’unanimité.

selon les nouveaux statuts adoptés, le président peut désormais se présenter au tant de fois, au lieu de 4 ans renouvelable une fois. Le camp opposé à celui du sortant, estime qu’il s’agit d’un congrès électif pour permettre au Basket-ball d’avoir un nouveau président et non le développement de ladite discipline en Guinée. « Le ministère des sports n’a aucune influence sur cette affaire, seul le Comité Olympique a son mot à dire, tu avons saisi la FIBA qui dans les prochains jours doit statuer, mais nous vous annonçons l’organisation d’un congrès électif à partir du 14 Mars 2020 ». Déclare Ousmane Sylla Entraîneur national.

Le camp anti Sakoba Keita, ne voit aucune légitimité dans les démarches du sortant. « Le mandat de Sakoba Keita est expiré il n’est plus légitime, ce qu’ils ont organisé la dernière fois est du tape à l’œil, les membres statutaires sont au nombre de 11, les autres clubs créés par Sakoba ne sont pas encore des membres statutaires ». Réagi Amara Babila Keita.

Mohamed Diakité pour lematinguinee.com