Forum sur les énergies renouvelables: Alpha Condé et Idriss Deby en parlent

Les travaux du forum sur les énergies renouvelables  de l’Afrique se poursuivent dans la capitale guinéenne. Au compte de cette deuxième journée, c’est le président de la république Pr Alpha Condé  et son homologue  Tchadien  Idriss Deby  ont pris part  ce mardi 11 juin 2019 ; qui ont présidé à l’ouverture des travaux, où chacun a donné son point de vue sur le sujet.

Ce forum de Conakry   qui s’étendra sur 4 jours, permettra  aux partenaires techniques et financiers, aux internationales et aux experts d’échanger leurs  expériences  sur la manière de relever les dis liés à l’énergie durable en Afrique.
Durant les 4 jours, plusieurs panels comme point de vue préliminaire des partenaires bilatéraux  et multilatéraux  aux objectifs 2020-2030/300 W, le rôle de la réglementation pour stimuler les investissements privés  dans l’énergie durable , le rôle des énergies renouvelables  dans la réalisation des objectifs  de développement durable  ( ODD) pour le continent, Présentation des outils d’appui de l'UE dans le secteur de l'énergie durable et le Partenariat Afrique-Europe et le plan d'investissement extérieur de l'UE/Fonds européen pour le développement durable (EFSD), les pratiques exemplaires en matière d'investissements dans les énergies renouvelables, seront développer par les experts guinéens et étrangers.

De son côté, le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé et coordinateur de l’initiative des énergies renouvelables   dira que « le forum mettra en exergue les perspectives de l’initiative de l’Afrique sur les énergies renouvelables plus particulièrement la manière dont l’initiative permettra de simuler les administrations privées dans le secteur des énergies renouvelables en Afrique pour contribuer à la diversion des objectifs de l’agenda d’abord 2020 pour les 10 giga watts et l’agent 2030 et2063 ».

Pour le chef de l’Etat, l’énergie est vitale pour le développer économique sur toutes ces formes : « si nous voulons transformer les matières premières agricoles pour ne pas continuer à être pourvoyeur  de matières premières, on a besoin de l’énergie dans tous les secteurs. Donc, il est extrêmement important que nous puissions développer l’énergie ».

Quant au président tchadien Idriss Deby : « aucun développement ne peut se réaliser sans énergie. L’énergie n’est pas un produit  luxe, c’est une nécessité vitale aujourd’hui ».

Alphonse Y pour lematinguinée.com