Fria: Russal s’oppose sur le retour de certains anciens travailleurs

Près de trois mois après la relance officielle des activités de production de l’usine, plus rien ne fait à Russal Friguia. Plusieurs catégories de travailleurs, se sentent oublier  par leur employeur Russal, qui refuse de leur rappeler. Abandonner à leur propre sort, ces travailleurs sont aujourd’hui, sans aucun revenu  et non assisté à l’image des familles  des veuves dont leurs maris sont décédés,  comptent saisir  la justice afin qu’ils puissent être rétablie dans leur droit.

Pendant la grève en 2015, ce sentiment était partagé par le collège syndical de l’entreprise. Selon Kabinet Barry, un protocole d’accord avait été trouvé entre le  gouvernement  et les syndicats ; celui-ci portait sur le contentieux socioprofessionnel  de Friguia. Dans ce document, rappelle un syndicat, le gouvernement  a officiellement invité Russal à régulariser la situation des travailleurs, exclu par elle. C’était lors de l’accord de Paris, rappelle-t-il. Mais, très malheureusement, rien n’a été respecté dans cet accord, nous apprend une source concordante. Pendant ce temps, les travailleurs croupissent dans le calvaire. Et, cette affaire est dans l’oubliette à la direction de la Russal, sis à Conakry.  
Affaire à suivre !
Bangoura Younoussa