Fusillade en Floride : Donald Trump envisage le port d'arme pour les enseignants

Mercredi lors d'une réception à la Maison Blanche de lycéens ayant vécu les fusillades dans leur établissement, le président américain Donald Trump s'est dit favorable au port d'armes pour les enseignants.

 
Des voix brisées, des larmes, de la colère aussi : face aux témoignages des rescapés de la fusillade de FlorideDonald Trump a promis, mercredi 21 février, des mesures "fortes", évoquant notamment la possibilité du port d'armes pour certains enseignants.
Les professeurs concernés porteraient leur arme de façon dissimulée et suivraient une formation spéciale préalable, a précisé le président, en indiquant que cette piste méritait véritablement d'être étudiée.
"Évidemment, cela s'appliquerait uniquement aux enseignants sachant manier une arme", a-t-il concédé, en suggérant d'armer 20 % des effectifs des équipes pédagogiques.
AFP