Gouverner autrement : voici quelques mesures prises par la préfecture de Boffa

Pour respecter et faire respecter le slogan du président Alpha Condé ''Gouverner autrement'’, le préfet de Boffa Abdourahamane Keita met en garde ses hommes de service, qui ne souhaitent pas se plier au respect strict du travail de la préfecture.

Le directeur des ressources humaines, apporte le message de la mise en garde du patron de la préfecture : « A l'attention du personnel de la préfecture et des services déconcentrés. En application stricte des instructions relatives au respect de la discipline administrative dans les services, le  préfet a informé l'ensemble du personnels que des mesures précités sont désormais de mise : trois (3) jours d'absence non justifiées dans le mois, le cumul de retards enregistré entraîneront immédiatement la suspension du ou les fonctionnaires  misent en cause », informe t-il.

Pour être claire, il précise qu'en cas de récidive un rapport de circonstance de comparution devant la DRH serait nécessaire. Il ajoute ensuite : « l'Application stricte des présentes dispositions qui rentre en vigueur à compter de ce mois de février 2021 sera suivi de compte rendu périodique », a ajouté Momo Blaise Bangoura, secrétaire général chargé des affaires administratives à la préfecture de Boffa.

Le préfet Col. Abdourahamane Keita a d'ailleurs été invité les directeurs a assister à la montée des couleurs et rester au bureau jusqu'à 16 sauf les vendredis.

 

 

Mohamed Diakité.