Grève des enseignants : Sanoussy Kaba invite les autorités de faire face au problème des enseignants

En tant qu’ancien ministre de l’Education, pendant la deuxième république, Fondateur d’une Université Privée de la place, aujourd’hui, Président du parti politique ‘’Alliance des Forces pour le Changement (AFC), Sanoussy Kaba ne peut pas rester sans se prononcer sur la situation sociopolitique, notamment la crise au sein du système éducatif, qui paralyse le pays il y a de cela près d’une année.

Face à cette situation, dans laquelle le système éducatif guinéen est plongé, l’AFC à travers son Président Sanoussy Kaba invite les autorités guinéennes de faire face au problème des enseignants. Voici quelque extrait de sa réaction. Lisez !
« Il faudrait que,  les dirigeants de la Guinée sachent  que, les enfants de Guinée sont leurs enfants. On dit le plus souvent que, qui construit une école fait une nation. Tandis que, tant vaut l’école vaut aussi  la nation.  Donc, on ne doit pas jouer avec l’éducation.  Je prends un pays voisin qui est le Sénégal. La première ressource de ce pays, c’est la ressource humaine.  Je suis le fondateur d’une université privée. Je suis de fois dans les situations difficiles où, je fais appel aux enseignants sénégalais, qui viennent séjourner pour donner des cours aux étudiants, dans certaines matières de spécialités. Donc, moi je crois que les autorités doivent regarder le problème de l’éducation avec beaucoup de pesanteur ; savoir qu’on ne joue pas avec l’éducation dans un pays. On peut prendre des décisions, mais quand ça concerne de l’éducation,  avant de les prendre, il faut beaucoup faire de réflexion. Surtout que, c’est l’enseignement de base qui est concerné et, quand l’enseignement de base est affecté,  c’est l’ensemble du système éducatif qui est concerné. Donc, dire que les enseignants ont tord ou qu’ils doivent réviser leur demande, il a appartient à l’Etat de monter une flexibilité », indique Sanoussy Kaba, ancien ministre de l’Education, fondateur d’une Université Privée de la place et Président du parti ‘’Alliance des Forces pour le Changement (AFC).
Bangoura Younoussa