Grève du SLECG : Oumar Tounkara et Roméo présents aux négociations avec le gouvernement

Les syndicalistes exclus du SLECG d’Aboubacar Soumah ont pris part ce lundi 27 janvier 2020 aux négociations entre le gouvernement et le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée  qui ont repris   dans les locaux  du ministère de la Fonction publique, autour des huit (8) millions de francs guinéens, réclamés par le SLECG d’Aboubacar Soumah.

A l’absence d’Aboubacar Soumah, on notait la présence Oumar Toukara, Mohamed Bangoura (Roméo), Aboubacar Sylla, Lambert Thea. Dans la salle, on entendait des slogans à l’encontre du camp d’Aboubacar Soumah. « À bas les intérêts égoïstes ! Vive le syndicat de l’éducation ! A bas les aigris ! A bas les démagogues ! A bas les hypocrites ! A bas les intérêts personnels ! À bas la confusion ! ».

Interrogé par certains de nos confères sur son absence  et de la présence de ces deux anciens membres, Aboubacar Soumah au bout du fil dira : « Cela prouve à suffisance que ces gens-là ne sont plus avec nous. Ils sont avec l’autre camp. Ils ont changé il y a longtemps. C’est pour cela qu’on les a exclus. Parce que connaissant très bien leur position. Aujourd’hui, « ils se sont faits démasquer. Ce n’est pas maintenant, il y a très longtemps qu’ils travaillent avec le gouvernement. C’est pour cela qu’on les a exclus »

A rappeler qu’au  côté du gouvernement , on notait la présence du Dr Bano Barry, conseiller du président de la République et président de la commission de recensement des fonctionnaires enseignants, ainsi que les ministres de la Fonction publique, Billy Nankouma Doumbouya, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Lansana Komara. Sans oublier le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, Mory Sangare et l’Inspecteur général du Travail, Dr Alia Camara.

 

Alphonse Y pour lematinguinee.com