Grive dans le secteur de l’éducation/le SLECG menace de déclencher une grève le lundi prochain.

Le syndicat libre des enseignants chercheurs  de Guinée (SLECG) l’ont fait savoir ce mardi 15 mai 2018, au cours de son assemblée générale qu’il a tenue  à son siège à Donka. Cette menace fait cette à la tenue d’un congrès dans les deux jours (mercredi 16 et jeudi 17 mai 2018) au nom du SLECG.

Au sortie de cette rencontre Aboubacar Soumah déclare «  Les camarades syndicalistes avec lesquels nous  devons ensemble tenir le congrès qui n’ont pas accepté de venir ensemble pour notre congrès, ils ont financé ces camarades syndicalistes  qui sont allés dans toutes les préfectures  où ils ont été rejetés à bloc. Eux aujourd’hui, ils remettent l’argent à ce groupe-là pour tenir leur congrès demain  et après demain 16 ou 17 mai. C’est une stratégie pour eux pour dire que  comme il n’y a pas d’entente, on ne peut rien vous accorder. Alors que le syndicalisme,  c’est l représentativité, ils n’ont pas de représentant à la base. C’est pourquoi nous avons décidé au niveau du bureau exécutif que  si toute fois, ce congrès sous le label du SLECG, ils peuvent tenir leur congrès mais qu’ils trouvent une autre appellation  de leur syndicat. Mais si c’est le SLECG, nous allons faire une épreuve de démonstration. Et nous allons déclencher une grève à partir du lundi ».effirme -il.
Alphonse Y pour lematinguinée.com