Guinée : Mouctar Diallo s’oppose à l’adoption de l’avant-projet sur le loyer cher

Ce lundi, 21 mai 2018, les députés guinéens ont adopté la troisième tranche de la session des lois de l’année 2018. Mais, l’honorable Mouctar Diallo- président de NFD et élu député sous les couleurs de l’UFDG, est le seul député à s’opposer à l’adoption de l’avant-projet pour diverses raisons.
À la sortie de la plénière,  Moucatar Diallo est revenu sur les motifs de son opposition à l’adoption dudit avant-projet. Nous vous présentons un extrait de la réaction de Mouctar Diallo. Lisez !

«Nous avions fait une proposition de lois concernant les loyers chers. Ça a mobilisé d’ailleurs beaucoup de citoyens, notamment les jeunes qui sont dans le collectif contre les loyers chers. Des jeunes qui sont venus appuyer la proposition de lois que nous avons déposée ici à l’Assemblée. Nous constatons que cette proposition de loi n’est pas programmée, contrairement à la promesse et à l’engagement faits depuis l’année dernière. J’ai voté contre ce chronogramme qui n’intègre pas cette loi qui prend en compte les problèmes réels auxquels sont confrontées les populations par rapport au loyer cher, par rapport aux tracasseries dont sont victimes les populations concernant ce sujet. J’ai écouté un député verser dans une confusion totale en disant qu’il y a déjà une loi qui existe, alors que ce n’est pas vrai. Les problèmes que nous soulevons n’existent pas dans cette loi, c’est pour cela que nous avons insisté pour que l’Assemblée nationale programme et vote cette loi pour aider les populations qui souffrent des loyers chers en Guinée », a dit Mouctar Diallo.
Bangoura younoussa