Guinée /politique : le FNDC très serein, répond au chef de l'Etat.

il n'y aura aucune consultation encore moins de discussion autour du changement d'une nouvelle constitution. Ces propos sont du FNDC suite à l'adresse à la nation du chef de l'Etat. Dans une déclaration rendu publique ce jeudi 05 septembre 2019. Ces leaders de l'opposition se disent mobiliser pour  empêcher toute velléité de tripatouillage des élections législatives. La rencontre a eu lieu dans une université privée de la place. 

Vingt quatre heures après l'adresse du chef de l'Etat, le Front national pour la défense de la constitution a fait savoir sa position. Il interpelle le président de la république sur la situation socioale et politique  qui selon lui ne se porte pas bien. Abdourahamane Sanoh est coordinateur du FNDC. 

"Le FNDC répond qu'il n'y aura aucune consultation encore moins de discussion autour d'un changement de constitution. Le FNDC  appelle le président de la république à realiser que notre pays est dans une situation grave, l'économie est en lambeau, les infrastructures sont en décandances, les conditions de vie des populations en détresse, une jeunesse sans emploi en désespérance tout cela sur fond de corruption généralisée" répond t-il

Plus loin, les membres  du FNDC  affirme qu'ils n'accepteront pas de débat sur la question de la constitution. Pour eux leur position  est clair. Abdourahamane Sanoh 

" le FNDC reste mobiliser pour empêcher toute velléité de tripatouillage des élections législatives en vue  de donner la moitié des deux tiers au pouvoir permettant ainsi d'aboutir à un projet de troisième mandat. Le FNDC rappelle à tous qu'il ne conctionnerait à n'aucune manière la remise en cause sur son principe fondamental, pas de debat sur du faux " à t-il ajouté 

Le FNDC à par ailleurs invité  les citoyens  à  se mobiliser  en vue d'empêcher  le changement  de la constitution.

 

Amina Condé