Guinée Procès: le journaliste Habib Mrouane Camara doit payer 7 millions comme caution.

L'affaire qui oppose le directeur général de l'impôt Aboubacar Makissa Camara au journaliste Habib Marouane Camara journaliste à la radio nostalgie Guinée est renvoyée pour le mercredi 17 juillet prochain.

Pour rappel, l'accusé est reproché de diffamation par voix de presse. La rencontre a eu lieu au tribunal correctionnel de kaloum. Pour cette première audience et en matiere correctionnelle, il est de coutume de faire une citation directe c'est à dire, assister à une fixation de la caution.

Et le tribunal a fixé une somme de sept (7 )millions de francs Guinéens qui doit etre payer par l'accusé. L'avocat de la défense estime que la loi sur la liberté de la presse est entrain d'être écarté pour faire application sur le code pénale sur la diffamation. " mon client est serein, on a la preuve de nos allégations. Et nous viendrons débattre ici en fond ce dossier.

Nous déplorons la procédure engagée contre les journalistes, le législateur Guinéen s'est inscrit dans la marche de la démocratie, à l'image des autres pays, on a essayé de protéger les journalistes sans aller jusqu'à l'irresponsabilité des journalistes mais qu'on entoure la procédure journalistique d'un certains nombre de mécanismes. C'est pourquoi il pourrait bien passer par cette question de diffamation par voix de presse et nous allons démontrer que la diffamation n'existe pas dans cette affaire" s'indigne Thierno Soulhemane Barry.

Nous y reviendrons.

Amina Condé