Guinée/le Général Sékouba Konaté annonce son retour au pays

Au cours d’une interview exclusive accordée à Espace TV et OM5TV depuis (Paris (France), le Président de la transition guinéenne, le Général Sékouba Konaté a annoncé son retour en République de Guinée. Mais aussi, il a tiré à boulet rouge sur le pouvoir Alpha Condé, arrivé au pouvoir à l’issue des élections présidentielles de 2010 et en 2015, il a été réélu à la magistrature suprême par le peuple de Guinée.

Personnellement, le général Sékouba Konaté dit qu’il est déçu du Président Alpha Condé. « Le Président Alpha Condé a trouvé l’armée bien organisée, bien structurée mais, c’est eux (politiciens) qui ont foutou l’armée dans la pagaille. Depuis qu’il y a eu des élections en Guinée, est-ce que vous avez entendu l’affaire de mutinerie ? Avec le Président Lanasana Conté, il y a eu combien de mutinerie ? Parce que, l’armée était complètement infiltrée  par les politiciens. Aujourd’hui, les gens sont en train de piller le pays. A notre temps, on ne pouvait pas touché aux mines. D’ailleurs, cette question, il fallait la posée au feu Jean marie doré, qui avais la main mise…. Je suis complétement déçu d’Alpha Condé. Aujourd’hui, il n’y a pas un guinéen qui n’est pas déçu de  la gestion d’Alpha Condé…», a déclaré le Général Sékouba Konaté, avant de préciser aux journalistes que, sa mission pendant la transition, était de permettre à la Guinée d’aller aux élections sans aucune violence. Ce qui fut fait.
Concernant son éventuel retour au pays, qui ne fait que tarder, le général Sékouba Konaté dit que pour son rentrer en Guinée, il  a besoin d‘une préparation minutieuse.  « Eventuellement, je me préparePeut-être dans six (6) ou peut être dans huit (8) mois, je rentrerai en Guinée », répond Sékouba Konaté à la question d’un auditeur, qui voulait savoir ce qui empêche Sékouba Konaté de retourner au pays.
Pour le cas de Tibou Kamara, actuel ministre d’Etat, ministre de l’Industrie et des PME, qui était s’il faut le dire comme ça, homme fort de Sékouba Konaté, le général Konaté dit : « C’est son destin (Tibou Kamara). Cela ne me fait ni chaud ni froid. D’ailleurs, j’avais même dis que, le président actuel  (Alpha Condé), même s’il veut, il n’a qu’a nommé mon fils comme quoi,  si demain mon fils ne voudrait pas me parler parce qu’il va perdre son poste, ça ne me ferra ni froid ni chaud…. »
Bangoura younoussa pour lematinguinée.com