Guinee: le FNDC, compte réclamer ses T-shirts et une somme de 1.500000 Dit-il, volé

Suite à l'enlèvement ce mardi 16 juillet de M.Oumar Sylla, l'un des principaux responsables du Front national pour la défense de la constitution. Cet enlèvement selon le coordinateur du mouvement, est survenu dans un quartier de la banlieue de conakry alors qu'il récupérait des T-shirts du FNDC. 

Les membres dudit mouvement y compris les deux kidnapper, se sont réunis à son siège social pour donner table information sur le déroulement de leur kidnapping. Ils affirment que le FNDC a des T-shirts volés et une somme de un million cinq. 

Oumar Sylla connu sous le nom de Foniké mangué, prendra la parole en ces termes

"Très souvent se sont mes jeunes qui partent chercher les T-shirts mais ce jour ke me suis d'aller chercher en personne. Et au moment où on embarquait les T-shirts, quelqu'un est venu me prendre par derrière je me disait que certainement un ami me faisait un coup mais c'est quand jai entendu des bruits je me tourné et vu huit  picup c'est là que je me dis que c'était sérieux.  J'ai demandé la personne qui il est, il me dit que c'est la BRI(brigade de repression et d'intervention ) mais c'était pas réellement la BRI mais plutôt l'Etat.   ils nous ont embarqué de forces et un d'entre eux m'a retiré la clé de ma voiture, ouvrir le coffre et prendre mon argent et tout ce qu'il voulais dans ma voiture. J'ai retrouvé ma voiture callaissée et c'est dans cette situation que notre avocat est venu " explique t- il

L'administrateur général de la cellule balai citoyen, est aussi revenu sur son kidnapping. Pour lui, le FNDC ne recullera pas face à aucune menace.

"L'agent de renseignements généraux ont informé qui de droit, qui a estimé que fallait que je bouge et c'est sur place ils ont fait d'une pierre deux coups. C'est ainsi quand ils ont voulu m'interpeller, il ya eu une chaude discussion entre les avocats et les responsables de la DPJ. Finalement les avocats ont dit que comme on a rien à se rapprocher de rester et procéder à ces audission. Il faut comprendre que ceux qui composent le FNDC, marchent avec leur linceuil" crie sekou koundouno.

Pour terminer, sekou koundouno rassuré que rien ne leur feront arrêter le FNDC encore mieux les intimidations. Et  que ces audission ont abouti  à  zéro charge contre le mouvement.

 

Amina Condé pour lematinguinée.com