Haut représentant du chef de l'état: Mr Sidya Touré résume le problème de la Guinée à la mauvaise gouvernance

Le Président de l’UFR, Mr Sidya Touré,Haut répresentant  du chef de l'Etat était l’invité de l’émission des grands gueules de ce Vendredi 29/06/2018, pour parler le bilan de son parti(L'union des forces Républicaines) sur l’échiquier national. A l’entame de cette émission, le président de l’UFR s’est exprimé sur la politique du gouvernement, en matière de l’assainissement de la ville de Conakry et autres sujets brullants à savoir l'organisation des examens nationaux,le retard de proclamation des resultats des élections communales et communautaires tant attendues par la population guinéenne.
En ce qui conserne l'assainissement de la ville de Conackry,qui pose toujours de problème. Sur cette question, Mr Sidya évoque que  pour résoudre ce problème de l’assainissement à Conakry, ce n’est pas une baquette magique, il faut des moyens pour trouver la solution à ce problème. Pour Mr Sidiya Touré,le problème de la Guinée est certe un problème de gouvernance. " quand j'étais aux affaires, un site a été identifié au niveau de Kagbelen, dans la préfecture de Dubréka, pour la décharge des ordures. Aussi, il y avait des camions qui s’encageaient pour le transfert des ordures au dépotoir" .affirme-t-il.

 
Parlant des examens nationaux...
 Mr Sidiya Touré s’est exprimé sur l’organisation des examens nationaux qui se deroulent sans repos pour les  candidats des différents examens. Une première dans le pays. Selon Sidya Touré, les examens ne doivent pas être faits dans la précipitation surtout que, notre pays doit faire la compétition  avec les autres pays de la sous-région. Sinon, nous risquons de tomber dans une situation dont nous connaissons déjà à l’avance, a indiqué l'invité des grands gueules.Parlant du nouveau gouvernement, dirigé par Kassory fofana  Mr Sidiya dit qu’on ne doit pas dire aux gens de serrer la ceinture alors que, tu ne donnes pas de bon exemple sur la gestion du bien public. Il fait allusion à la décision du Premier ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana, qui vise à lutter contre la corruption au sein de l’administration guinéenne.
En ce qui concerne des communales de février dernier... 
 selon Sidya Touré, les résultats de ces communales et communautaires ne reflètent pas des résultats issus des urnes et aujourd’hui, les maries sont gérés par les secrétaires généraux, qui sont nommés par le ministère de l’Administration du Territoire. « Ceci est totalement inadmissible. Il n’est pas question qu’on attend pendant 8 ans pour l’organisation des élections communautaires et, on attend pendant 5 mois pour obtenir des résultats. Nous sommes en entretien avec le RPG sur notre collaboration. Le jour qu’on ne s’entendront pas sur  certains points de notre collaboration, nous allons nous s’exprimer sur la dessous  ».explique-il 
Bangoura Younoussa