Integration Économique : la Guinée abrite la réunion conjointe des gouverneurs de la ZMAO et l’AMAO

Conakry la capitale guinéenne  abrite depuis ce  jeudi 22 août 2019, la réunion ordinaire  conjointe  du comité des gouverneurs  des banques centrales de l’Agence monétaire de l’Afrique de l’ouest (AMAO) et de la   Zone monétaire de l’Afrique de l’ouest (ZMAO).  Elle  se tient en marge  des réunions statutaires de  la ZMAO et  de l’AMAO.

Dans son intervention, le gouverneur de la banque centrale de la république de Guinée, Lounceny Nabé a rappelé aux gouverneurs des banques  centrales présents que, cette réunion de Conakry se tient dans un contexte international marqué par la persistance des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, «  la montée de l’incertitude liée au Brexit , et la hausse des prix mondiaux du pétrole »

Selon lui, en Afrique subsaharienne : «  la croissance économique s’est relativement améliorée pour  s’établir à 3,1%  en 2018 contre 2,8% en 2017. Les économies de la CEDEAO  réalisent, quant à elles, une croissance de l’ordre de 3,0%, grâce notamment au  redressement économique du Nigeria.  Cette croissance devrait atteindre 3,3% en 2019 »

Parlant du cas particulier de la  Guinée, il tient a précisé que  la croissance économique a ralenti à 5,8%  en 2018 contre 8,2% en 2017. Parlant de la position de la Guinée à la future monnaie unique, il dira que «  les autorités sont déterminées à poursuivre les efforts en vue de permettre à notre pays de figurer premier groupe des pays à adopter la monnaie unique »

Pour Lounceny Nabé, en dépit des progrès notables enregistrés dans le processus de création de la monnaie unique, il reste encore beaucoup à faire, notamment en ce qui concerne les modalités  de migration vers le régime de taux de change flexible et le cadre  de politique monétaire adopté.

 

Alphonse Y