KALOUM/EDUCATION : le film de la première journée de la grève du SLECG

Dans la commune de Kaloum, ce mercredi 10 avril 2019, certains enseignants ont observé le mot d’ordre de grève lancé par Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG). En réaction, quelques élèves, notamment ceux des classes d’examens sont descendus dans la rue pour réclamer le retour de leurs professeurs.

Intérrogé, le président des élèves du lycée 2 octobre, Mamadou Diao Sow a indiqué qu’ils ne peuvent plus rester les bras croisés étant donné qu’ils préparent des examens.« Nous sommes alors sortis devant le ministère de l’éducation et là, il y’a des collégiens qui nous ont rejoint pour réclamer nos droits, puis du coup, les policiers ont commencé à jeter les gaz lacrymogènes », dit-il.
Rencontré à son domicile, sis dans les cours du collège Château d’eau, Aboubacar Soumah, Secretaire général du SLECG a déclaré : «je suis sur le terrain pour faire le constat, voir toutefois si le mot d’ordre est respecté. Et je constate que les enseignants ont effectivement répondu à l’appel du syndicat. En tout cas les enseignants ont prouvé une fois de plus qu’ils sont déterminés à poursuivre le combat pour l’amélioration de leur condition de vie ».Pourlui, il faut que le ministre de l’enseignent supérieur respect le protocole d’accord.
De son côté, Ibrahima Yattara Directeur communal de l’éducation de kaloum, a souligné : « nous avons interpellé toutes les écoles où les cours ont été perturbés pour qu’elles prennent leurs dispositions pour ne pas que cela se répète….»
Alphonse Y