Législatives 2018 : le rendez-vous est déjà raté!

Depuis 2010, les élections qui ont été tenues en date en République de Guinée, sont celles des présidentielles de 2015. Comme pour dire que, ce sont des élections présidentielles qui sont seulement considérées par les autorités guinéennes.  Alors que, dans un pays dit démocratique, toutes les élections sont importantes.  Mais, en Guinée c’est le contraire qui se produit. Les autorités n’accordent  d’utilité que pour des élections présidentielles

.
C’est du moins qu’on puisse dire. Parce qu’avec les législatives de 2018 qui, dans les conditions normales, devaient se tenir  au mois de septembre prochain,  nombreux observateurs du climat politique guinéen, estiment aujourd’hui que,  ce rendez-vous est déjà raté. Parce que, le calendrier n’est pas respecté. Et,  personne n’en parle ni l’opposition encore moins la mouvance. Comme des législatives de 2015 et des communales et communautaires de 2018, le chronogramme de la tenue de ces élections n’a pas été respecté. Pour les législatives prévues en 2018, il faut certes attendre le premier trimestre de 2019, pour la tenue de ces législatives.
Pendant ce temps, le mandat des députés guinéens serait  déjà expiré. Comme c’est le cas d’ailleurs, comme  à chaque fois dans le pays, il faut attendre que le mandat des élus du peuple soit expiré pour parler l’organisation des élections ou pour demander leur départ.
Bangoura younoussa