Les communales du 4 février / L’USSEL appelle les partisans des différents partis au respect de la loi

Dans un communiqué lu ce samedi 03 février 2018, le porte-parole de l’Unité spéciale de sécurisation des élection (USSEL), à son siège à Kaloum, le colonel Mamadou Alpha Barry, a appelé les partisans des différents bords politique au respect de la date limite de la campagne. Le communiqué annonce aussi l’interdiction de circulation de toute personne non partie prenante à l’organisation des élections.

Se référant au code électoral, l’USSEL a dénoncé le non respect de la date limite de la campagne, fixée le 02 février dernier, par le comportement de certains partisans, « qui continuent à arborer des vêtements assortis de logos ou des autocollants sur des véhicules qui ont servi de moyens de campagne, ce qui peut entrainer des accrochages entre les citoyens ». C’est pourquoi, il exhorte tout un chacun « au respect de la date limite des campagnes (sic)», déclare colonel Barry.

 

Par ailleurs, pour le jour du scrutin, le dimanche 04 février 2018, l’Unité spéciale de sécurisation des élections demande à tout citoyen ayant accompli ses obligations de vote de rejoindre son domicile.
Sont permis de circuler : « les organisations internationales, les observateurs nationaux et internationaux, les membres des corps diplomatiques et consulaires, les détenteurs de badges ou macarons spécifiquement délivrés par la CENI », a-t-il déclaré. Tout contrevenant à ces règles « s’exposera à des poursuites judiciaires. Nous appelons les citoyens au respect de ces dispositions qui concourent au bon déroulement des opérations de vote », conclut-il.

Mamadi Oumar Doumbouya pour lematinguinée.com