Les recettes de l’Etat baissent de 10,30% : Les députés du RPG, de l’UFDG votent pour ; l’UFR s’abstient…

Le 24 août dernier, les honorables députés en plénière, ont adopté le volet recettes du projet de la loi de finances rectificative 2018. Comparativement à la loi de finances initiale, les prévisions de recettes ont été revues à la baisse de 10,30%.

« Contre une prévision initiale de 18 mille 537,02 milliards de francs guinéens, les recettes révisées de la loi de finances rectificative sont estimées à 16 mille 627,23 milliards GNF soit une diminution de 1.909,79 milliards GNF (-10,30%) », a déclaré le rapporteur de la commission finance de l’Assemblée nationale.

Selon lui, les prévisions de recettes au niveau de certaines régies financières de l’Etat par rapport à la loi de finances initiale, se présentent comme suit : direction nationale des impôts : 7 369,26 milliards GNF contre 7 690,07 milliards GNF soit -4,17% ; direction nationale du Trésor : 1 939,49 milliards GNF contre 2 654,44 milliards GNF soit 26,93% et à la direction générale des douanes : 6 235,17 milliards GNF contre 6 096,34 milliards GNF soit 2,28%.
Quelque minute avant l’adoption, dans les discours d’orientation de vote, le président du groupe parlementaire l’Alliance républicaine de l’UFR de Sidya Touré, a fait plusieurs griefs sur ce volet recette de la LFR et a demandé aux députés de son groupe parlementaire de s’abstenir au moment du vote.
Mamadi O Doumbouya