Libération conditionnelle accordée à Ousmane Gaoual et Cie : le CNOSCG salue le geste et souhaite plus d'élargissement

Le 17 juillet dernier à travers un communiqué lu sur les ondes de la télévision nationale, les autorités  de la maison centrale de Conakry ont annoncé la liberté provisoire accordée à quatre concitoyens qui étaient en détention préventive, et également membres du principal parti de l'opposition. Ce lundi 19 juillet 2021, le CNOSCG dirigé par Dr Dansa Kourouma a réagi sur le sujet.

L'activiste se dit heureux du geste et demande également son élargissement.

« Le Conseil National des Organisations de la Société Civile qui a toujours exprimé des préoccupations vives concernant la pratique de la détention préventive dans nos prisons en général, et le sort qui est réservé particulièrement aux prisonniers dont la détention serait intimement liée aux évènements sociopolitiques du pays, se réjouit enfin d’un acte hautement humanitaire… », peut-on lire sur la page officielle du CNOSCG.

 

 

Mohamed kaba  Diakité.