Manif à Mandiana : un mort et six blessés graves (Témoin)

Un mort et plusieurs blessés  graves et des dégâts matériels importants, c’est le bilan de la manifestation des jeunes de Mandiana  ce vendredi  14 septembre 2018. CES  jeunes en colère dénonçaient  le non respect des promesses du Président de la République,  qui se résume par le manque d’infrastructures routières dans leur préfecture notamment sur l’axe Kankan-Mandiana. Selon notre témoin que  nous avons joint au téléphone ladite manifestation été réprimée par les forces de l’ordre.

Préférant garder l’anonymat au bout du fil notre témoin explique « Ça fait plus d’un mois que la route Kankan-mandiana est bloquée, tout récemment nous avons rencontré le ministre des travaux publics qui a été saisi à plusieurs reprises par rapport à la situation. Mais tout récemment, on a attribué des projets de réhabilitation à certaines préfectures tout  en excluant Mandiana et cela irrité les gens ce matin. Mais très malheureusement ça été réprimée par les forces de l’ordre sous l’ordre du préfet. Au total, il  y a eu 6 blessés et un mort et il  s’agit de Moussa Berété »
Toujours selon lui, les blessés  eux  se trouvent présentement  à l’hôpital préfectoral de Mandiana  pour les premiers soins et le corps  lui est à la morgue.
« Maintenant où je vous parle 14h35, l’hôpital est interdit aux autres citoyens ; l’hôpital est  encerclé par les militaires. La résidence du préfet a été attaquée et les manifestants ont incendié tous les fauteuils »
Balla Yombouno pour lematinguinée.com.