Marche de la presse : un important dispositif sécuritaire devant le ministère de la Communication

La presse guinéenne, descend à son tour dans la rue pour dénoncer les autorités du pays.
Du ministère de la Communication, point de départ de la marche dite de colère, à la Haute Autorité de la Communication (HAC), où la manifestation devrait prendre vers midi, les journalistes vont marcher pour protester contre de nombreuses atteintes à la liberté de la presse, enregistrées la semaine dernière à Conakry.

Nos reporters déployés sur le terrain pour prendre part à cette marche et en rapporter les différentes péripéties pour nos lecteurs, constatent une présence massive de gendarmes devant le ministère de la Communication, point de départ des marcheurs.
En savoir plus dans les heures aui viennent