MATOTO/MAIRIE : l’UFDG boycotte une réélection

 La décision vient de tomber au domicile privé de kalémodou Yansané :  aucun conseiller de l’UFDG y compris Kalémodou Yansané ne prendra part à l’élection de ce jeudi 7 février 2019, dans les locaux de l’Etat civile de la commune de Matoto où le vote vient de commencer. L’annonce de la décision a été faite par Dr Thierno ousmane Doukouré , Secrétaire général adjoint du comité national des jeunes de l’UFDG.

 « Hier un courrier a été déposé à la CBG pour dire que le secrétaire général de la commune convoque les conseillers pour la mise en place de l’exécutif communal, c’est-à-dire le maire et ses adjoints. Il vous souviendra que depuis le 15 décembre 2018, le maire Kalémodou Yansané a été élu avec 23 voix contre 22. Depuis ce moment, nous clamons haut et fort que le seul maire élu à Matoto est kalémodou Yansané. Cela reste et demeure, il restera le seul maire élu. Je ne dis pas qu’on ne peut pas mettre quelqu’un par décret, puisse que   le décret est dans les mains du président de la république, il est libre de nommé des ministres, des préfets. Mais lorsqu’il s’agit de l’élection du maire, le seul maire élu à Matoto s’appelle Kalémodou Yansané », a-t-il expliqué.
Plus loin, il a souligné que l’UFDG un parti cohérent et que la décision venue de la Direction nationale du parti leur interdit d’être dans une salle pour l’élection d’un autre maire. « Il contradictoire que nous défendons pendant des mois que kalemodou yansané a été élu maire et qu’aujourd’hui nous partions dans une salle avec le RPG arc-en-ciel pour dire que nous allons encore compétir pour le poste de maire », a-t-il précisé.

Notons que  dans la salle où se déroule le vote, les militants du RPG crient à la victoire.
 Nous y reviendrons.

Alphonse Y