Mondial-2018/vainqueurs du Pérou, les Bleus sont en huitièmes

L'équipe de France a battu le Pérou 1-0, grâce à un but de Kylian Mbappé, pour son deuxième match de poule dans la Coupe du monde 2018. Cette nouvelle victoire lui ouvre les portes des huitièmes de finale. Son adversaire du jour est en revanche déjà éliminé.

C’est fait ! C’est déjà fait ! La France a validé son billet pour les 8e de finale de la Coupe du monde après une deuxième victoire d’affilée, contre le Pérou à Ekaterinbourg (1-0) jeudi 21 juin.
Le début de match est marqué par l’envie et la vivacité des Péruviens, poussés par 20.000 supporteurs qui ont pris place dans le stade. Il faut dire qu’avec une défaite dans la besace face au Danemark lors de la première journée, les Incas ont besoin d’au  moins un point pour garder l’espoir.
Une fois le premier orage passé, les Bleus se mettent en action. Le premier tir français est l’œuvre de Griezmann qui dévisse dans un angle fermé (11e). Puis Pogba place une frappe lointaine qui frôle le montant droit de Gallese, le portier sud-américain (12e). Deux minutes plus tard, une tête croisée de Varane sur corner passe de peu à côté. Dans la foulée, une volée de Griezmann sur une remise de Giroud est repoussée par les genoux de Gallese.
Comme un reflux, le Pérou reprend sa domination après la 20e minute, mais à la différence des Français ne parvient à inquiéter Hugo Lloris qu’une fois, par Guerrero, qui élimine Umtiti pour s’ouvrir le chemin du but (31e). Le gardien et capitaine français, qui fête sa 100esélection en bleu, réalise un très bel arrêt.
Mbappé dans l’histoire
Le tournant du match intervient à la 34e minute, lorsque Mbappé ouvre la marque en reprenant à bout portant un ballon dévié par un défenseur péruvien sur un tir de Giroud (1-0). Avec cette réalisation, Kilyan Mbappé devient, à 19 ans, le plus jeune buteur français de l’histoire dans une phase finale de Coupe du monde. La fin de la première période est compliquée pour le Pérou qui peut s’estimer heureux de ne pas encaisser de but supplémentaire.
En seconde mi-temps, malgré l’entrée de Farfan, très entreprenant, et une superbe frappe de 25 mètres d’Aquino qui touche l’angle droit de la cage de Lloris (50e), les Français jouent plus libérés et proposent d’abord quelques belles combinaisons. Paul Pogba est dans un bon jour sur son côté gauche et Olivier Giroud se montre très précieux dans le jeu dos au but.
En face, l’équipe péruvienne, vive et technique, a du mal à se mettre en position de marquer. A l’heure de jeu, les Incas ont le monopole du ballon et vont faire trembler les filets de Lloris… mais le ballon repris dans les airs par Farfan dans un angle fermé est passé à l’extérieur (73e). Le gardien français rassure tout le monde à la 87e en captant un coup franc lointain bien cadré par Guerrero. Les Bleus auront beaucoup subi, ils auront parfois plié mais ils n’auront jamais rompu !
Qualifiée pour les huitièmes de finale, la France jouera la première place du groupe mardi 26 juin face au Danemark. Le Pérou, pour sa part, jouera pour l’honneur le même jour face une équipe d’Australie qui peut encore espérer franchir le premier tour.
Le monde presse