Nomination de Fodé Bangoura : ‘’Pour réussir sa mission, il faut que le président lui donne les moyens‘’ (Mamadou Sylla)

Le bureau du chef de file de l’opposition salue la nomination de Fodé Bangoura, membre du cabinet du chef de file de l'opposition. En conférence de presse ce samedi 22 mai avec ses conseillers, Mamadou Sylla s'est montré confiant de la capacité technique de son collègue face à ce qu'il l'attend.

Selon lui, l'expérience du président du PUP dans l'administration guinéenne devrait lui servir pour cette mission qu'il a tant réclamée : ''Ce dialogue, on l’a souvent demandé. Si aujourd’hui c’est chose faite, on ne peut que remercier le président qui commence à faire bouger les choses. On le remercie pour la nomination de l’un de mes conseillers. Vous savez très bien que c’est depuis le 27 janvier dernier que le président avait crée ce cadre de dialogue et pour moi ça trop tardé mais il n’est jamais tard pour faire une bonne chose. (…) je ne doute de l’homme, il est très fort et il a une capacité technique. Il a été plusieurs dans le gouvernement et il a été aussi secrétaire à la présidence de Conté donc c’est quelqu'un qui est bien, sa qualité ne fait pas défaut. Déjà son mandat c’est un an par rapport à tout ce qui l’attend et un an c’est trop peu parce qu’aujourd’hui y’a trop de crise. Il faudrait que dès maintenant qu’il se mette au travail'', a réagi le député

 

Pour faire l'unanimité, il le président de l'Union Démocratique de Guinée suggère quelques recommandations à son collaborateur : ‘’D’abord pour ce cadre de dialogue c’est Kassory qui est le président. Donc il faudrait que Fodé Bangoura parte vers toutes les entités concernées comme les sages, les sitikèmons, les coordinations sur toute l’étendue du territoire sinon vous savez que tous ces gens là sont frustrés. Donc, il faut ne pas qu’il s’en ferme dans son bureau comme son président. Mais aussi de prendre son bâton de pèlerin de partir au niveau des partis politiques de l’opposition radicale et nous l’opposition modérée, l’opposition parlementaire et extra parlement  pour essayer de voir quel est le véritable problème avant. Je crois comme ça il peut réussir sa mission''.

Mais le grand problème c’est au niveau du président vous savez tout dépend de lui : ‘’ vous savez le président c’est un homme politique. Et si tu ne fait pas comme il veut c’est difficile. Donc qu’il faut qu’il lui donne les moyens pour ça pour que El Hadj Bangoura puisse réussir’’.

 

 

 

Mohamed Diakité.