Par rapport au gèle de salaires des enseignants : 4.500 à 6.000 de salaires des enseignants gelés !

La situation ne fait que  durcir au sein du système éducatif guinéen. Il y a un mois maintenant, les écoles ne sont pas effectivement ouvertes en Guinée, suite à la grève des enseignants, qui exigent l’augmentation de salaire de chaque enseignant à huit millions de francs guinéens, comme salaire de base. Par ce refus d’aller à l’école, certains enseignants ont vu leur salaire gelé. Il semblerait que

4.500 à 6.000 enseignants ont vu leurs salaires gelés. En tout cas, du côté de la Présidence de la République à travers Souleymane Kéita, conseiller à la présidence, parle de 4 200 et, de l’autre côté, on  parle de 6.000 enseignants qui ont vu leurs salaires gelés.
Quand le SLECG a appris cette nouvelle, une assemblée générale a été tenue le weekend dernier.  Au cours de laquelle, une décidé a été porté à l’approbation  de l’ensemble des enseignants. Selon Aboubacara Soumah, secrétaire général du SLECG, ce gèle de salaire ne fait que leur renforcer, de galvaniser les enseignants dans leur position de poursuivre toujours la grève. « Donc, aujourd’hui, ce gèle a été mis en application. Et, les enseignants sont prêts à poursuivre leur mot d’ordre de grève.  On ne sait pas d’abord le nombre des enseignants dont leurs salaires sont gelés mais, ce qui est sûr, ils n’ont pas gelés pour tous le monde. Ils ont gelés pour un certain nombre. On n’a pas le nombre exact des enseignants dont leurs salaires sont gelés. C’est ceux-là qui sont virés à la banque,  qui ont constatés que leurs salaires sont gelés. On n’en sait pas pour ceux qui sont au billetage…. »,  précise Aboubacar Soumah, secrétaire général du SLECG.
Y.Bangoura