POLITIQUE : le RPG plus claire sur la révision constitutionnelle

 C’est dorénavant clair ! Le RPG-arc-en-ciel, parti au pouvoir, s’apprête à se restructurer avant d’engager la révision constitutionnelle. Cette idée autour de laquelle les cadres du parti entretenaient un flou artistique est clairement émise, ce samedi 9 février 2019, à l’occasion d’une Assemblée générale hebdomadaire. Pour les responsables du RPG-arc-en-ciel, il faut quitter cette constitution consensuelle pour une constitution référendaire.

Plusieurs discours ont ponctué l’Assemblée général hebdomadaire du RPG-arc-en-ciel, ce week-end. Parmi eux celui du ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, du Travail et de l’Emploi, Komara. Selon lui le parti va engager un vaste programme de restructuration.  « Vous n’êtes pas sans savoir que la force d’un parti politique réside dans son degré d’implantation », déclare -t-il. Pour lui, le RPG Arc-en-ciel depuis très longtemps, est le plus structuré en République de Guinée. Il en veut pour preuve la conquête de la mairie de Gaoual (une préfecture jugée fief de l’opposition) par le RPG-arc-en-ciel. « Mai, nous voulons renforcer nos structures, c’est pourquoi les missionnaires sont sur le terrain. Dans un mois au maximum nous aurons les résultats… »
Saisissant la balle au bond, Ismaël Condé, vice-maire du RPG-arc-en-ciel de la commune de  Matam  s’est voulu plus clair : « nous sommes en train de travailler pour remettre en place les bases du parti notamment les sous-sections, les sections, les fédérations, les comités. L’objectif est de mettre l’homme à la pace qu’il faut pour gagner la bataille des législatives avant de passer à notre projet phare qui est la révision de la Constitution. Il s’agit de quitter une constitution consensuelle pour une constitution référendaire. »
Cette précision de taille, tenue en présence de plusieurs autres responsables du parti au pouvoir et vivement saluée par les militants et sympathisants présent à la rencontre, lève un coin de voile sur leur stratégie pour la continuité du régime.
Alphonse Y