Projet de nouvelle constitution : Gueckédou exprime son oui.

Les populations de la préfecture de Gueckédou   ont annoncé ce samedi 20 juillet 2019 leur adhésion   au projet de la nouvelle constitution. C’était à la faveur  d’un carnaval  organisé au centre-ville  jusqu’à  la maison des jeunes, en  présence du ministre conseiller Marc Yombouno, du préfet de Gueckédou.

Sur les banderoles des caravaniers on pouvait lire « Gueckédou dit oui et s’engage pour la nouvelle constitution ‘’Naa Faw N’yeema’’ ,  ou  encore le mouvement  diompilo soutient la nouvelle constitution »

Selon cette  population, son adhésion au projet de nouvelle constitution  est une manière de renvoyer l’ascenseur au Pr Alpha Condé à travers  les acquis qu’il a  réalisé dans la préfecture de Gueckedou    le cas récent du bitumage du centre –ville, mais aussi mais aussi l’intérieur du pays.

Dans sa communication  Mamady Dioubaté par la voix de la jeunesse du RPG Arc-en-ciel  dira : «  c’est dans le même ordre d’idée que nous nous engageons sincèrement, jeunes de la fédération de Gueckédou, à soutenir avec vigueur le projet d’amendement de la constitution »

Kabinet Dramé, citoyen, de Gueckedou  a  lui aussi réaffirmé son soutien à cette nouvelle constitution : «  le projet d’amendement de la nouvelle constitution est pour nous un devoir. Le soutenir est un devoir pour nous par rapport au bilan du Pr Alpha Condé. Convaincu de cela, de nos jours, toute la population de Gueckédou dit  oui au projet de nouvelle constitution ».

Pour Elhadj Mamadou Sangaré, fédéral adjoint du RPG Arc-en-ciel de Gueckedou : «  pour garantir l’avenir démocratique de notre nation, nous du RPG Arc-en-ciel disons fermement oui au projet d’amendement de la constitution en vue de permettre  le renforcement du pouvoir public par des textes légaux et constitutionnels , la garantie, par des textes , de tous les droits, de toutes libertés et de tous les devoirs citoyens de façon précise, la nomination ou l’élection des femmes et jeunes aux postes de responsabilité  à hauteur de 33% de postes à occuper »

Marc Yombouno, ministre conseiller à la présidence qui a aussi pris part au carnaval  s’est avant tout réjouit de cette mobilisation des populations pour dit-il : «  ressortir la réalité, la population dit oui à la nouvelle constitution   et la population sollicite qu’il ait  un referendum pour la nouvelle constitution. C’est-à-dire que nous attendons le referendum, Gueckédou  attend le referendum pour dire oui à la nouvelle constitution ».

 

Depuis Gueckedou Alphonse Y pour lematinguinée.com